Multiplication des canaux de vente en ligne

Le cross canal selling pour accroître votre chiffre d’affaires ?

Le cross canal selling pour accroître votre chiffre d’affaires ? 1024 773 DJM digital

Le succès de l’e-commerce n’est plus à démontrer. Les canaux de vente se multiplient et, comme le prône l’approche omnicanale (cousine communicationnelle du cross canal), vous devez être présent partout car l’utilisateur se sert de tous les canaux de communication qui existent en même temps. L’ère où il en choisissait un seul est belle et bien révolue !

La multiplication des canaux de vente crée de nouvelles opportunités mais aussi de nouveaux défis pour les sites et e-commerces qui doivent s’adapter au risque de commencer à décliner. Choisir de multiplier les canaux de vente, c’est ne rater aucune opportunité et maximiser vos chances de passer devant vos concurrents, que vous soyez en B2C ou B2B.

À l’ère de la digitalisation, les sites web et e-commerces ne sont plus les seules plateformes où la vente en ligne est possible. Presque tous les réseaux sociaux s’adaptent et proposent des outils de vente directement sur leur interface. L’un des avantages majeurs de ces plateformes est qu’elles boostent et encouragent les achats impulsifs et vous permettent de travailler sur plusieurs fronts de vente.

Les basiques

Le plus iconique

Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés et populaires. Il compte pas moins de 2,895 milliards d’utilisateurs par mois dans le monde ! Actuellement son audience est majoritairement représentée par les 25-34 ans, même si 36% des utilisateurs ont plus de 35 ans.

En matière d’e-commerce, différentes options sont possibles :

  • créer une boutique directement sur votre profil,
  • rediriger les utilisateurs vers votre plateforme d’e-commerce grâce à des tags produits
  • vendre sur Marketplace, qui est plus orienté C2C.

Une boutique Facebook vous permet, à la manière d’un site e-commerce, de vendre vos produits en ligne, directement sur la plateforme. Cette option de “magasin virtuel” n’est actuellement possible qu’aux USA. Cependant, vous pouvez tout de même taguer vos produits dans vos posts et publicités afin d’amener du trafic vers votre site web. Vous pourrez ainsi récolter leurs first-party data, ce qui est tout aussi intéressant !

Multiplication des canaux de vente en ligne

En plus d’être une fabuleuse vitrine, la plateforme offre de nombreuses possibilités en matière de marketing digital au travers de Facebook Ads. Vous pouvez par exemple créer des carrousels où les articles les plus pertinents pour le consommateur défileront.
Que ce soit via une boutique ou au travers des Facebook Ads, l’e-commerce se retrouve partout sur la plateforme.

Le plus “Wow”

Instagram c’est plus d’1 milliard d’utilisateurs et 4.2 milliards de likes par jour ! En plus d’avoir un potentiel de visibilité énorme, plus de 50% des utilisateurs affirment avoir fait la découverte de produits ou de services grâce à ce réseau social.

Lancée en 2017, la fonction Shopping permet aux utilisateurs d’acheter un produit directement sur Instagram et réduit donc le nombre de clics entre la découverte du produit et l’achat de ce dernier.

Le fonctionnement est assez simple : vous ouvrez une boutique virtuelle dans laquelle vous organisez vos articles en collections. Vous pouvez aussi faire de la publicité pour vos articles via des photos ou des vidéos avec des tags produits mais également grâce aux stories et à l’option “lancement de produits”.

Ensuite, vos articles peuvent être sélectionnés par des utilisateurs/influenceurs, qui les ajoutent à leurs guides et permettent donc à votre boutique, vos collections et vos articles de gagner en visibilité.

Multiplication des canaux de vente en ligne
Multiplication des canaux de vente en ligne
Multiplication des canaux de vente en ligne

En résumé, il est possible de créer toutes sortes de contenus sous forme de photos ou de vidéos avec pour objectif la vente via la plateforme (fonctionnalité disponible aux USA). Vous pouvez également proposer de rediriger le consommateur directement vers l’article sur votre site web.

Le plus orienté B2B

LinkedIn est le réseau social business par excellence. Il permet aux professionnels de se mettre en relation. La plateforme ne propose pas d’effectuer des achats en tant que tels mais le réseau social a développé de nouvelles fonctionnalités comme des vidéoconférences, des pages de services plus détaillées, l’ajout d’une section “avis”, ainsi qu’un nouveau pack “LinkedIn Sales Navigator” qui vous permet de générer plus de leads.

Une page de service vous donne la possibilité de mettre en avant votre entreprise et vos services sans coût supplémentaire, et les rend plus détectables sur LinkedIn ou Google. Vous pouvez y décrire votre activité, lister près de 10 services et la partager sur votre compte sous forme d’une publication ou via un message. L’option « avis » vous permet également de demander un feedback auprès de 20 de vos clients.

Le pack Sales Navigator à pour objectif de vous mettre en contact direct avec la bonne personne, c’est-à-dire celle qui possède le pouvoir de décider au sein de l’entreprise. LinkedIn vous suggère aussi plus de profils adaptés à vos recherches ou vous permet de rentrer en contact avec des personnes avec qui vous n’êtes pas connectés.

Ces nouvelles fonctionnalités vous permettent de créer plus d’opportunités et de générer plus de leads qualifiés pour votre entreprise. LinkedIn ne se constitue pas en tant qu’e-commerce au sens traditionnel mais le réseau social crée des occasions que vous devez convertir en vente.

Le plus méconnu

Pinterest regroupe pas moins de 200 millions d’utilisateurs à travers le monde. Semblable à Instagram dans ses objectifs (inspirer les utilisateurs), il est différent de par son mode de fonctionnement puisqu’il permet de collecter et de partager des images afin de créer des catalogues d’inspiration.

Comme ses concurrents, Pinterest propose la création d’une boutique en ligne disponible dès la page de garde, mais également d’annonces Shopping et, récemment, ils ont développé de nouvelles fonctionnalités avec par exemple l’épingle produit.

Dans votre boutique Pinterest se retrouvent vos catalogues et collections ainsi que vos produits épinglés. Afin d’augmenter la visibilité de votre boutique, vous pouvez utiliser l’épingle produit, (dans laquelle vous pouvez intégrer le prix, la disponibilité et une description du produit) qui peut ensuite être promue et devenir une annonce Shopping. Cette nouvelle fonctionnalité vous permet de mettre en vitrine le/les produit/s souhaité/s. Ils gagneront ainsi en visibilité.

Multiplication des canaux de vente en ligne

Comme les autres plateformes, Pinterest se tourne vers l’e-commerce en vous permettant de toucher un public encore plus large. Ne ratez aucune opportunité, misez également sur cette plateforme souvent mise de côté par méconnaissance malgré son nombre d’utilisateurs grandissant.

Les plus surprenants

Facebook, Instagram, LinkedIn et Pinterest constituent un groupe de plateformes sur lesquelles l’e-commerce est déjà adopté depuis longtemps par les utilisateurs, mais leurs concurrents ne sont pas en reste. À l’instar de ces réseaux sociaux, Twitter, YouTube, Tik Tok ou encore Snapchat se lancent aussi dans la vente en ligne.

Shop Module est en test pour les utilisateurs (iOS) de Twitter aux USA. À la différence de ses concurrents, le paiement est impossible via la plateforme. Ainsi, Twitter sert uniquement de vitrine numérique au travers de carrousels de photos présents en haut du profil des commerçants et entreprises.

À la manière des basics, YouTube propose la création d’une boutique pour vendre vos produits pendant que les utilisateurs regardent vos vidéos. Ils apparaitront en dessous de la vidéo sous forme d’un carrousel.

En collaboration avec Shopify, Tik Tok lance sa fonctionnalité shopping. Dès lors, il est possible d’acheter directement sur votre profil et non plus uniquement via vos publicités. Le point fort de la plateforme est donc d’allier shopping et divertissement.

Finalement c’est au travers de la réalité augmentée que Snapchat se tourne vers l’e-commerce. C’est ainsi que la marque à acquis différentes applications comme Screenshop ou Vertebrae qui permettent aux utilisateurs de mêler réalité virtuelle et shopping en ligne.

Google se prête au jeu !

GMB (Google My Business) vous permet de donner des informations sur votre entreprise (horaires, localisation, numéro de téléphone, etc.). Plus la fiche est optimisée, meilleure sera votre position dans la liste des recherches effectuées. Récemment, GMB s’est aussi lancé dans l’e-commerce avec Google My Business Shopping.

Pour bénéficier de cette nouvelle boutique vous n’avez pas besoin d’avoir un site web, il vous suffit de bien référencer vos produits et de donner toutes les informations nécessaires aux clients pour qu’ils trouvent votre magasin physique.

Cette nouvelle fonctionnalité s’ajoute aux anciennes et permet donc de compléter encore plus votre fiche GMB. L’avantage de cette formule est que GMB peut être directement associé avec certaines plateformes d’e-commerce pour ajouter des produits automatiquement dans votre fiche qui apparaît lors des recherches des utilisateurs.

L’approche cross canal

Les stratégies marketing sont aujourd’hui tournées vers une approche user-centric et cross canal qui prônent la collaboration entre les canaux. Alors ne pensez plus les outils proposés par les réseaux sociaux comme concurrents de votre e-shop ou magasin physique et profitez pleinement de leurs avantages !

Finalement, l’un des avantages de toutes ces boutiques en ligne est qu’elles favorisent les achats impulsifs : un consommateur voit votre produit et il se retrouve directement à un clic de l’acheter ! Vous facilitez et raccourcissez donc le processus d’achat.

Bien évidemment, chaque plateforme à ses propres avantages, sa propre audience et vous devez définir lesquelles sont les plus appropriées pour votre business. L’intérêt reste néanmoins le même pour toutes : la présence en ligne est essentielle car elle vous permet de toucher un public plus large et de ne pas rater d’opportunités de vente.